Micro Oiseau | free marketing and translation guides for micro entrepreneurs and startups

#8 Être professionnel(le) : comment faire une bonne première impression

En tant que chef d’entreprise ou micro-entrepreneur, il est important de parler clairement et de manière authentique de ce que vous faites et de vos idées. Faire une bonne première impression aidera à maintenir et à promouvoir la confiance que les gens vous portent, portent à vos produits, vos services et, bien sûr, à votre marque.

« Vous n’avez jamais de seconde chance pour faire une bonne première impression. »

faire une bonne première impression | Micro Oiseaux | aide marketing gratuite pour les micro-entrepreneurs

Lorsque nous démarrons une entreprise, nous nous retrouvons face à un public.

Que ce soit :

  • Lors d’un rendez-vous
  • Lors d’une présentation
  • Lors d’un lancement
  • Lorsque vous réseautez
  • Lorsque vous enseignez quelque chose
  • Lorsque vous négocier

Mais parce que notre cerveau est conçu pour détecter les dangers grâce à un traitement visuel et sonore en une fraction de seconde, lorsque nous rencontrons de nouvelles personnes, les études nous disent que notre première impression d’eux, et d’eux de nous, est basée :

à 55 % sur ce que nous VOYONS

à 38 % sur ce que nous ENTENDONS

et à seulement

7 % sur les mots que nous DISONS

Pensez à une situation où vous avez vu quelqu’un qui ne vous est pas familier. Peut-être qu’il criait et faisait du bruit. Cela vous a-t-il rendu anxieux(se) ? Mais quand vous avez entendu ce qu’il disait, vous vous êtes rendu(e) compte que votre première impression était fausse. Pour cette raison, nous devons toujours nous garder des préjugés et des suppositions sur les personnes que nous ne connaissons pas.

93 % de la première impression que quelqu’un a de nous n’a rien à voir avec ce que nous disons réellement

et tout à voir avec ce que notre interlocuteur voit et entend de nous.

Ainsi, pour attirer toute l’attention de quelqu’un, il est important qu’il est une bonne expérience visuelle et sonore.

Être le centre de l’attention, cependant, peut être inconfortable. Parler de nous-mêmes, de nos idées et de nos services, à deux ou à 200 personnes, n’est pas facile, surtout compte tenu du fait que notre degré d’accomplissement a un impact direct sur notre marque et nos perspectives commerciales.

Pour cette raison, aucun temps ou effort dédié à améliorer nos compétences en matière d’engagement et de présentation n’est jamais perdu. Cela peut également avoir un impact positif sur nos vies au sens large.

Ce que les gens voient à travers vous

Les professionnels doivent avoir l’air… professionnel !

Dans chaque métier et secteur, il existe généralement une façon acceptable de s’habiller. Pensez aux avocats, aux dentistes, aux constructeurs ou aux professeurs de yoga. Tous très différents. Ce sont peut-être des traditions que vous souhaitez changer. Si c’est le cas, super ! Cela peut vous aider à vous démarquer de vos concurrents. La façon dont vous vous présentez doit faire partie de votre marque et c’est entièrement votre choix. MAIS quoi que vous choisissiez de porter, il y a des vérités universelles lorsque vous voulez attirer et engager les autres.

Il faut avoir l’air de s’en soucier…

  1. Avoir l’air frais
  2. Sentir bon
  3. Sourire – il n’y a jamais eu et il n’y aura jamais de meilleur moyen d’engager un autre être humain qu’un sourire. Difficile de ne pas revenir !

Lorsque vous prenez soin de votre apparence, les autres le remarqueront.

Ce que les gens entendent à travers vous

Pour capter l’attention des gens en face à face, voici les trois principales choses auxquelles penser.

  1. Respiration – faites des exercices de respiration avant de commencer afin de ralentir votre rythme cardiaque, contrôler votre voix, vider votre esprit et détendre votre corps. Vous trouverez un exercice de respiration facile à suivre plus loin dans ce guide…
  2. Ajustez votre language corporel – croiser vos bras ou les tenir fermement contre vous est un signal de langage corporel qui signifie « je ne suis pas à l’aise ni accessible » ; et lorsque nous sommes nerveux, c’est un mécanisme de défense naturel de se tenir cette façon. Pour éviter cela, respirez, baissez vos épaules et détendez vos bras en les pliant légèrement au niveau du coude. Si cela vous aide, serrez légèrement quelques doigts devant vous jusqu’à ce que vous vous sentiez plus détendu(e). Lorsque vous parlez, il est bon d’utiliser des gestes, mais gardez-les légers et variés. Ne montrez pas du doigt. Montrer du doigt peut être vu comme agressif, il vaut mieux garder une main ouverte signalant la transparence.
  3. Ralentissez – s’il y a une chose qui améliore instantanément notre discours et notre débit, c’est simplement de ralentir (et de respirer). C’est aussi une question de rythme et de construction dans « l’espace de compréhension » autour de faits, de chiffres et d’idées importants. N’ayez pas peur des moments de silence comme ceux-ci. Une pause avant ou après une information clé peut être très puissante car elle :
    • Permet à votre auditeur de traiter ce que vous dites
    • Renforce la confiance
    • Vous donne l’opportunité de respirer et un moment pour décider quoi dire ensuite !

Parlez de façon authentique – ce que vous dites

Lorsque vous avez retenu l’attention des gens, il est temps de leur dire ce qu’ils veulent savoir, ou, mieux encore, ce qu’ils ne pensaient pas vouloir savoir mais qu’ils trouvent maintenant complètement fascinant.

« Soyez vous-même. Tous les autres sont déjà pris. » Oscar Wilde

Voici les meilleurs conseils pour parler avec autorité et authenticité :

  1. Soyez vous-même – cela est moins fatiguant que de prétendre être quelqu’un d’autre et vous ne déraperez pas.
  2. Adaptez ce que vous dites à votre auditoire – sa taille, son intérêt et ses connaissances préalables.
  3. N’utilisez pas de jargon – cela ne vous fera pas paraître intelligent(e). Votre public perdra simplement tout intérêt et pensera que vous êtes un peu idiot(e).
  4. N’utilisez pas trois mots lorsqu’un seul suffit – vous ne ferez que vous emmêler et trébucher sur vos propres pensées.
  5. Soyez confiant(e) – mais ne mentez pas et n’embellissez pas les faits. Vous serez découvert(e).
  6. Montrez votre passion – les gens aiment les gens qui aiment ce qu’ils font. Si vous pensez qu’il vaut mieux être « cool », consultez le point trois.

Maintenant, prennons une situation où notre respiration peut faire toute la différence dans notre prestation vocale et verbale. Imaginez la scène…

Vous vous tenez face à un public qui attend que vous preniez la parole.

Vous êtes nerveux(se) et votre corps est tendu.

Votre tension rend votre bouche sèche et votre voix semble superficielle et faible, ou peut-être incontrôlée et trop forte.

Votre cerveau se sent « brumeux » et vous oubliez de parler de certaines informations clés.

Vous devenez frustré(e) parce que vous savez que vous ne faites pas passer votre message.

Votre auditoire sent votre difficulté et devient agité.

Maintenant, tout le monde est mal à l’aise et anxieux.

Mais ne désespérez pas ! Il existe un certain nombre de techniques faciles à apprendre pour dissiper le stress, se détendre et s’assurer que votre auditoire non seulement écoute ce que vous avez à dire, mais restera avec vous jusqu’à la fin.

La clé est dans la façon dont nous respirons.

Exploiter notre souffle

En plus de nos poumons, notre souffle alimente notre cerveau en oxygène pour nous aider à nous concentrer et, via notre sang, il alimente nos muscles pour nous maintenir debout.

MAIS

Pour que notre respiration aide à réduire notre niveau de stress, il faut de la réflexion et de la pratique ; cela nous permettra alors de ralentir notre rythme cardiaque et de nous détendre. Avant de prendre la parole, prenez un moment pour :

  • Vous tenir droit(e) – si vous êtes assis(e), asseyez-vous bien droit(e)
  • Tête tournée vers l’avant avec une mâchoire détendue
  • Détendez vos épaules et laissez-les retomber
  • Plantez vos pieds fermement dans le sol
  • Ne bloquez pas vos genoux

Maintenant, inspirez lentement et profondément par le nez et expirez par la bouche.

Pendant que vous inspirez, imaginez que l’air entre par votre nombril et remplit d’abord la partie inférieure de vos poumons.

Une fois que vos poumons sont pleins, expirez lentement par la bouche, en vidant vos poumons en comptant lentement jusqu’à 10.

Répétez ce processus et essayez d’augmenter progressivement la durée des expirations en comptant jusqu’à 12, puis 15 ou même 20.

Plus vous pratiquerez souvent cette technique, plus tôt vous aurez un moyen naturel et efficace de vous détendre. Par conséquent, lorsque vous aurez besoin de parler, votre voix sera forte, votre corps moins tendu, votre esprit sera clair et vous aurez l’air confiant.

Les opportunités pour les propriétaires de petites entreprises et les micro-entrepreneurs peuvent provenir d’endroits inattendus, il faut donc toujours être préparé avec quelques réflexions à partager. Et, tout comme dans notre deuxième guide Être valorisé(e) : comment définir vos tarifs et vendre, ne pensez pas à une « vente ». Pensez à construire une relation et lorsque vous parlez à quelqu’un, gardez à l’esprit :

  • Qui vous pouvez aider
  • Comment vous pouvez aider
  • Qui vous connaissez qui peut aider

Et, bien sûr, souriez et respirez !

« La première impression que vous donnez est généralement la façon dont les gens se souviendront de vous. Alors assurez-vous que cela soit mémorable. » Christine E. Szymanski